Créer mon blog M'identifier

Retourner sur la première page du blog

Le Béjart Ballet Lausanne à Paris pour La Flûte Enchantée !

Le 1 octobre 2017, 01:04 dans Sorties 0

C'est sans doute l'un des meilleures ballets de Maurice Béjart : la Flûte Enchantée sera dansée au Palais des Congrès de Paris par le Béjart Ballet Lausanne, du 7 au 11 février 2018. Cela va faire mal au portefeuille, mais quel plaisir. On s'en régale d'avance.

A ne pas rater donc pour les amateurs de ballet, le Béjart Ballet Lausanne retrouve le Palais des Congrès à Paris du 7 au 11 février 2018.

Créé en 2004, La Flûte enchantée est l'une des dernières oeuvres du chorégraphe, décédé en 2007, et reprise par le Béjart Ballet à Lausanne cette saison. Le ballet suit à la trace la partition de l'opéra de Mozart, n'ayant d'autre ambition que de retranscrire les émotions de la partition. À l’occasion du 10e anniversaire de la disparition de Maurice Béjart et du 30e anniversaire de la compagnie, le Béjart Ballet Lausann entame une tournée internationale exceptionnelle du ballet mythique La Flûte Enchantée

Voici un extrait de La Flûte Enchantée par le Béjart Ballet Lausanne :

Depuis sa création en 1987, le Béjart Ballet Lausanne est une référence dans le monde chorégraphique. Désigné comme successeur par Maurice Béjart, Gil Roman, dirige la compagnie et préserve son excellence artistique depuis la disparition du maître en 2007.

Quelques mots de Gil Roman sur La Flûte Enchantée :

«On parle beaucoup à propos de La Flûte de sa dimension initiatique, du rituel maçonnique. De manière plus modeste, cette œuvre est l’occasion de former de jeunes danseurs à quelque chose de difficile. Pour bien danser La Flûte, il faut la vivre totalement. On n’a pas le droit de faire semblant. Est-ce que danser Béjart est aujourd’hui plus difficile pour des interprètes qui ne l’ont pas connu? Je ne crois pas. Quand j’ai rejoint la compagnie, Maurice était souvent absent. Nous apprenions les pièces avec des maîtres de ballet. Quand il revenait, il corrigeait. Moi, je suis presque toujours là. L’apprentissage passe par le répertoire

Infos Pratiques et Réservations sur le site du Palais des Congrès

Du mercredi 7 au dimanche 11 février 2018 Palais des Congrès 2 Place de la Porte Maillot - 75017 Paris

Charlotte Gainsbourg dévoile son nouvel album Rest

Le 24 septembre 2017, 14:18 dans Culture 0

Charlotte Gainsbourg revient à la chanson avec l'album "Rest", à paraître le 17 novembre. Dans le clip de la chanson "Deadly Valentine", l'actrice fait même jouer son propre rôle à ses filles, Alice et Joe.

Afin de mettre en scène le clip de "Deadly Valentine", extrait de Rest, son nouvel album, l’actrice française Charlotte Gainsbourg a d'abord appelé Lars Von Trier, le réalisateur danois qui l’a dirigé dans Melancholia, Nymphomaniac et, bien sûr, Antichrist, prix d'interprétation à Cannes à la clé. "Il m'a répondu : 'Non, c'est à toi de le faire', a-t-elle révélé au site américain Pitchfork. Sachant ce dont j'avais besoin, il m'a dicté, sous forme de 'règles', un cahier des charges que j'allais appliquer à la lettre." Et avouons que ses premiers pas de réalisatrice sont très réussis...

Voici le clip de Deadly Valentine :

«Ce titre parle d'union, avec les formules de voeux un peu officieuses, désarticulées. Pas mariée mais partageant ma vie avec la même personne depuis 26 ans, je tenais à cette idée d'un couple en course, qui vieillit sur le chemin de l'église. Le parcours d'une vie», précise Charlotte Gainsbourg, faisant référence au couple qu'elle forme avec le réalisateur et comédien Yvan Attal.

Une belle fête de famille quand même, avec des enfants et des anciens, et des gens qui courent dans tous les sens, sans doute pour rester dans le rythme de cette chouette chanson plutôt up tempo. Ce nouveau single, Deadly Valentine, arrive comme un fiancé en avance en préambule de l'album Rest, qui sortira le 17 novembre.

Rest sort le 17 novembre chez Because Music

Slava's Snowshow de retour à Paris au 13ème Art pour Noël

Le 24 septembre 2017, 00:46 dans Sorties 0

Slava’s Snowshow est de retour à Paris pour un Noël magique en décembre 2017. Le spectacle posera ses valises dans une nouvelle salle de spectacle magnifique qui ouvrira en septembre 2017 à Place d’Italie dans le 13ème arrondissement.

Le Slava's Snowshow investit le 13ème Art, la salle parisienne du13ème, du 13 décembre 2017 au 07 janvier 2018

C’est l’événement visuel et musical, qui a fait pleurer de joie le plus grand nombre de spectateurs à travers le monde entier. Laissons-nous attendrir par Assissaï, clown de théâtre mélancolique et hirsute, et par ses étranges compagnons, créatures humbles et irrévérencieuses, toujours loufoques.

Suivons-les dans leurs aventures poétiques qui transforment la scène et la salle en vaste terrain de jeu. Que l’émotion pure surgisse, grandisse et se déchaîne comme une tempête de neige. Oscillons sans retenue entre rire et larme, en écoutant les palpitations d’un coeur en hiver. Retrouvons l’innocence de notre âme d’enfant, au contact de cette troupe de tendres fêlés, distillant ses bulles de malice.

Voici un extrait du Slava's SnowShow :

Et que l’art de Slava se mêle à nos vies, que la magie du clown opère, afin que nous puissions apprécier totalement ce merveilleux cadeau qu’est le Slava’s Snowshow ! Tout en respectant l’art traditionnel du clown, les artistes du Slava’s nous embarquent dans leur univers fantasmagorique, aux allures d’épopée lyrique où passion et émotion se confondent et où le rire fini toujours par l’emporter.

Entre art du conte, rituel et magie, le Slava’s fait surgir sur scène, des images incroyables qui restent graver dans la tête de chaque spectateur qui a un jour, croiser la route de cette joyeuse et attachante bande de clowns. Le Slava’s Snowshow c’est LE spectacle qu’il faut absolument avoir vu, voir ou revoir.

Slava's Snowshow au 13ème Art

Du mercredi 13 décembre 2017 au dimanche 7 janvier 2018

Séances du mercredi au samedi à 20 h

Le samedi à 16 h également et le dimanche à 19h, hormis le 24/12 à 18h

Infos pratiques et réservations sur le site du 13ème Art

Voir la suite ≫